lundi 11 mars 2019

Laurel - les origines...

Avec un titre comme ça c'est sûr que vous allez vous poser la question  : a-t-elle quelque chose à voir dans l'histoire de ce patron ? Et la réponse est non ! 

Je vous explique... 
Comme je l'ai raconté dans mon premier article sur Laurel (, il faut vous mâcher tout le travail hein!), j'ai flashé sur Laurel il y a bien longtemps. Je n'ai pas été capable de faire cette blouse à cette époque (lisez le premier paragraphe de l'article en question pour savoir pourquoi), mais j'avais acheté le tissu, en prévision. Et, vous vous en doutez, c'est CE tissu.... Donc il dort depuis plus d'1 an et demi en attendant d'être découpé afin de se transformer en Laurel version minous... Quelle ne fût pas sa joie quand je l'ai sorti d'entre ses nombreux petits amis pour se faire sauvagement torturer sous la lame de mon couteau rotatif. Il n'a rien dit car il passait de petit bout de tissu quasiment ignoré, seul parmi tant d'autres (si, si je vous assure, j'en ai 2 étagères pleines!) à magnifique Laurel, porté sur une jupe en cuir en plus. Le summum! Bon, j'avoue qu'il faisait froid au moment de prendre les photos (car soleil couché) mais je me suis baladée toute la journée sans veste et je l'ai donc bien exposé. Je l'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup...

J'avoue que c'est un coton un tantinet trop rigide pour ce haut mais je fais fi de ce désagrément car je trouve cette blouse parfaite avec ce tissu. J
J'ai d'ailleurs dû faire des manches 3/4 ou plutôt 6/8ème (ah ah ah) car je n'avais que 2m de tissu et j'ai galéré pour tout rentrer dedans... c'était impossible pour les manches entières... On s'en fout, le printemps arrive (quoique, je vis au Québec hein!), et puis ça me permet d'exhiber mon tattoo!!!

Voilà, je mets juste 2 photos, je pense qu'il n'y a pas besoin de plus... c'est presque le motif et le col qui font la blouse! Et mon tattoo en prime!




jeudi 28 février 2019

Je suis belle, je suis sexy, je suis une princesse !

Pour être honnête avec vous, je n'ai pas porté de jupe en tissé depuis plus d'une décennie, si ce n'est deux. Et pour une raison toute simple : à cause de ma ''bouée'' (la graisse autour de mon ventre). Si je mets une jupe, j'ai l'air d'un gros bonbon!!! Ce genre de jupe me grossit. Je n'ai pas vraiment abandonné, mais j'ai mis ça de côté, pour ''un jour''... Je mets occasionnellement des jupes crayon, et ça s'arrête là.
Quand j'ai vu passer le post de Suzanne pour chercher des testeuses pour une jupe en tissé, je me le suis fixée comme un objectif ! Je me suis dit ''pourquoi pas, c'est peut-être la bonne!''.
Quand j'ai vu le résultat de ma toile, je savais que j'avais fait le bon choix... 
J'aime beaucoup faire des tests, plus pour certains designers (quand je sais qu'il n'y aura pas 15 versions à faire!), on apprend des trucs, des techniques, et on a le patron gratuitement! J'ai beaucoup aimé le fait qu'elle nous ait fait tester tout d'abord seulement la bande de taille, afin de ne pas gâcher inutilement du tissu (surtout qu'une jupe cercle, ça en bouffe, du tissu!!!). 
Cette jupe est bien évidemment une jupe cercle, avec plusieurs options de taille : courte, longue, et hi-low (qui est ma version). Et elle a DES POOOOOOOCHES ! 
La couture n'est pas difficile, elle est juste longue parce qu'elle a plusieurs pièces, des graaaaaandes pièces si on fait dans la longueur! Le pire a été l'ourlet de la jupe... 4,5 mètres! Depuis dimanche (nous sommes mercredi), j'ai un tatouage sur l'avant-bras droit. Et depuis dimanche je ne peux poser cet avant-bras et donc le reposer. Cela signifie que les muscles de mon bras droit sont sollicités tout le temps et constamment tendus. Alors quand j'ai dû faire cet ourlet qui n'en finissait plus, j'ai dû m'y prendre en plusieurs fois... On dit qu'il faut souffrir pour être belle, c'est faux! Nous sommes belles sanas rien faire. Et toutes nues aussi! On nous a menti toute notre vie!!!! Bon, je divague un peu !
Concernant le shooting photo, celles qui me suivent sur ma page facebook (je couds en rond) savent qu'il faisait -8000! Bon j'avoue j'en rajoute un petit peu, il faisait -13, ressenti -18. Comme dirait ma mère ''t'as signé, c'est pour en chier!''. Mais ce shooting a été dans le top 3 de ceux que j'ai préféré. Bien qu'il faisait froid, avec cette jupe et mon haut (le Traverse Tee de George + Ginger Pattern, patron malheureusement sorti de sa collection), je me suis senti tellement belle, tellement sexy, j'étais une princesse. Bon, une princesse qui se prenait seule en photo un soir d'hiver sur la terrasse de son appartement à Montréal, mais une princesse quand même ! Je vous avoue que je m'y suis prise à 3 fois pour faire ma séance photo à cause du froid... je rentrais me réchauffer entre temps! Si j'avais eu des voisins dehors, ils auraient appelé l'asile ah ah ah!
J'ai pris je pense une trentaine de photos et n'ai supprimé que celles qui étaient en double et celles sur lesquelles je faisais une sale tête! Et croyez-moi, j'en ai supprimé moins de 10! C'est tellement rare... D'habitude mes séances photos ressemblent à ça (vous serez désormais dans le secret des Dieux avec ce que je vais vous dire...) : je prends en général plus d'une centaine de photos (à la suite ou par ''vague''), et j'en supprime 95 et il ne me reste que 3-4 photos dont je suis plus ou moins satisfaite. Je suis très critique sur moi-même (comme vous l'êtes probablement) et je vois le moindre détail qui déplaît. Alors que c'est un blog de couture, je scrute mes cheveux, mon maquillage, mes mimiques ; et après seulement mes poses et le rendu du vêtement! Mais c'était différent pour cette séance-là. Je n'en ai pas supprimé beaucoup et j'aime toutes celles qui restent!
Je me suis tellement sentie belle et sexy que je suis naturellement allée travailler en robe aujourd'hui, ce qui ne m'arrive pour ainsi dire jamais!

Allez, trêve de bavardages, je vous laisse ma belle jupe à admirer (et je ne m'excuse même pas de mettre toutes ces photos!). Je vous présente donc ma Boulevard Skirt, en version hi-low. Si vous cliquez sur le lien, il y a 2 photos de moi sur le site ! Le patron est à prix réduit pour sa sortie (7.5$ au lieu de 10).













vendredi 15 février 2019

Laurel, mon amour

Par où commencer, ah ah ah !
Il y a très longtemps, je suis tombée par hasard sur ce blog. Une femme pleine de peps,  des vidéos explicatives très bien faites, des articles intéressants et des patrons (gratuits) qui m'ont tout de suite plu. J'ai tout de suite aimé le style, le chic et la french touch de ses patrons. J'ai craqué, mais vraiment craqué sur Laurel... Quand je l'ai vu, j'ai téléchargé le fichier et j'ai fait une toile. Un fiasco et une déception à l'échelle planétaire. Que dis-je planétaire, universelle ! Malgré l'ajustement pour forte poitrine, la gradation au-delà de la plus grande taille, il y avait un problème avec les manches et d'autres petites choses... J'ai essayé de bidouiller quelque chose mais finalement c'était bien trop galère (surtout avec les variations de poids que l'on me connaît) et j'ai malgré moi abandonné... J'aurais pu trouver un patron de blouse similaire et y ''incorporer'' le col qui me faisait tant rêver (oui oui, vous avez bien lu ''rêver''!) mais honnêtement je n'avais pas le temps de jouer à ça. Je réalise des vêtements, je ne patronne pas!!! Sans violence aucune... J'avais donc fait le deuil de Laurel... la mort dans l'âme... les pieds traînants lamentablement... la morve au nez... bref, vous voyez le tableau!

En 2018, je vois passer un ''appel à testeuses'' pour le nouveau patron de Sophie sous sa nouvelle marque Sophie Denys Couture. Je saute sur l'occasion et je teste Kosima. Je ne suis évidemment pas déçue (voir l'article ), comme je m'y attendais. Je garde contact avec Sophie.

Fin 2018-début 2019,  je suis contactée par Sophie qui me demande si je veux bien faire la promotion de Michaela, son nouveau patron. C'est un patron qu'elle proposait gratuitement sur son blog et elle l'a peaufiné pour le vendre. Dans ma tête, l'étincelle a jailli.... J'ai accepté sans problème (j'adore faire ça!) et suis allée à la pêche aux infos... Et j'ai eu ma réponse : Laurel serait le prochain patron à sortir. Youpiiiiiiiii. J'ai failli sortir courir nue dans les herbes hautes puis je me suis rappelée que je vivais au Québec et qu'il faisait -8000. Étant donné que ce jour-là, je n'avais pas spécialement envie de mourir, j'ai abandonné l'idée et décidé de juste exprimer vocalement ma joie!
Oh!
Mon!
Dieu!
(les fans de Friends riront. pour les autres, désolée. ou pas.)
Et vous pensez donc que j'ai trouvé le temps trèèèèèèèèèèèèès long avant de voir passer l'annonce de la sortie de Laurel il y a quelques jours! Dans la journée j'avais fait 2 heures supplémentaires au boulot, j'ai acheté le patron, imprimé et assemblé le pdf, reporté le patron avec mes modifications habituelles et coupé le tissu pour ma toile. Il était alors temps de me coucher....
Le lendemain j'ai cousu ma toile et là, l'amour s'est confirmé... C'est une belle histoire d'amour qui commence... Ma toile est plus que mettable et je l'ai porté toute la journée d'hier, tellement fière de l'exhiber! Et là dans ma tête j'ai des idées pour des millions de Laurel à venir... 
Attention les yeux mes amies, Laurel va déferler ici d'ici peu...




Mes Posh Tops

George + Ginger est une de mes marques chouchou. J'ai pas mal de patron de cette designer, et j'ai fait plusieurs tests pour cette marque. Je fais maintenant partie de l'équipe d'affiliate programm et je me dois de coudre au moins un vêtement sur 3 mois. 1 par mois si je suis capable, mais le contrat c'est minimum 1 par trimestre. Pour cette marque, la designer a déjà établi quel patron pour quel mois... à nous de choisir ce que l'on veux faire. Bien évidemment, nous avons accès gratuitement au patron que nous allons promouvoir, si nous ne l'avons pas déjà!

Pour le premier trimestre, j'ai été coincée pour faire mon choix car il n'y avait ma taille que dans 1 des 3 patrons, donc le choix était vite fait. En effet, il lui reste encore des anciens patrons qui ne vont pas jusqu'au 5XL. Cela dit, le patron qui restait est un de mes chouchous! Il s'agit du Posh Top (lien affilié ). J'ai décidé d'en faire 3, je les ai fait à la chaîne! J'adore les 2 orangés, j'aime le vert moins. Donc je vais donner le vert et garder les deux autres...

La couture n'est pas compliquée en soi, simplement une attention particulière à apporter aux pièces avant. Les manches sont une partie non pas délicate mais comme il faut énormément froncer, cela peut être fastidieux!
 C'est ce que j'aime avec ses patrons : en général ils ne sont pas compliqués mais le résultat est toujours au rendez-vous.

J'ai hâte de voir les propositions du second trimestre, et je vous laisse avec les photos de mes Posh Top de janvier... Pour l'instant il n'y en a que 2 mais je vous mets le dernier dès que j'ai pris les photos!







Hack ou pas hack ?

Je ne sais pas pourquoi mais quand j'ai accepté de promouvoir le patron de la blouse Michaela de Sophie Denys Couture (l'article ), j'ai tout de suite pensé à la hacker pour en faire une veste­. Le col de Michaela se prête vraiment très bien à cet exercice, et puis le patron est simple et donc facile à travailler avec du tissu extensible.
J'avais depuis longtemps fait une jupe crayon (patron Timeless Pencil d'EYMM) et il me restait du tissu qui n'attendait que le patron de Michaela ! Malheureusement il ne m'en restait pas assez pour faire la veste au complet donc je suis allée voir dans mon (petit ah ah ah, vous y croyez ?) stock de tissu et ce simili-cuir est juste parfait pour ça!
La jupe est une couture facile, rapide et il n'y a aucune raison valable de la louper!
Quant à Michaela, je vous ai dit que le patron était simple donc là non plus aucune difficulté. Le hack était très simple : juste couper le devant en 2! J'ai fait du biais de simili cuir pour faire l'encolure et l'ouverture devant de ma veste. J'ai décidé de mettre un petit lien pour pouvoir fermer la veste au gré de mes envies. J'ai décidé de garder le devant avec le tissu (visuellement c'est plus joli), et faire les manches jusqu'à hauteur des volants du patron initial. J'ai complété les manches avec 2 bandes de simili-cuir. Pour le dos, le simili cuir bien évidemment et j'ai décidé de faire un petit noeud avec le tissu extensible comme rappel, et aussi pour ceintrer et appporter un peu de souplesse au dos. et voilà, ma veste était terminée... 




dimanche 20 janvier 2019

Ma tenue coups de coeur...

Dans mon partenariat avec Fabricville, j'ai un budget alloué pour les fournitures. Je me suis rendue compte (après avoir questionné mon ''contact'') que je pouvais utiliser la différence pour un autre projet. Vous vous doutez bien qu'il ne m'en fallait pas plus ! 
Quand j'étais allée acheter du tissu en magasin, j'avais flashé sur un magnifique peau de pêche noir aux fleurs rouges. Juste le toucher m'avait fait rêver, la qualité top. Je ne l'avais pas acheté alors, je m'étais vengée sur d'autres peaux de pêche...

Je savais que je voulais me faire un cache-coeur avec ce tissu. Je suis donc retournée au magasin pour trouver un patron et quand j'ai vu le Mc Call's M7817, j'avais trouvé ma perle rare!!! J'adore les cols particuliers des versions A et B, ainsi et surtout les manches de la version C. Je n'avais pas assez pour me permettre les manches C, mais c'est certain que je vais faire ces manches pour ma prochaine version ! 

Il me restait assez par contre pour un patron de pantalon. Pas assez pour le tissu pour le faire mais disons que mon stock de tissu pouvait subir cet affront ! Je ne sais pas vous, mais moi je  désespère depuis longtemps de trouver un bon patron de pantalon, pour lequel je ne doive pas faire 20 modifications... en fait, j'ai deux problèmes concernant les pantalons : j'ai un ventre proéminent et j'ai le dos plus cambré que la moyenne ; je manque donc régulièrement de tissu à ces deux niveaux-là. 

J'ai choisi le Burda B6492. Le pantalon rend vraiment bien sur la photo. J'ai fait une toile tout d'abord, me basant sur le tableau des mesures. La toile était trop grande et j'ai pu réduire de 2 tailles pour faire mon pantalon final. Va comprendre Charles... 
La couture est simple, les pièces correspondent parfaitement. J'ai décidé, pour plus de rapidité, de ne pas faire de poches, mais c'est sûr que je les fais pour ma prochaine version. Et si  je vous dis que je suis dans ce pantalon comme dans un pyjama... Un bonheur à l'état pur ! Je l'ai fait dans un tissu assez lourd avec un peu d'élasticité (10% max) et il convient parfaitement pour la saison. J'ai hâte de le refaire dans du tissé, et avec poches et fermeture éclair, soyons fous ! Je pense que j'affinerai les jambes également. Mais je suis vraiment contente d'avoir fait ce choix, c'est un must à avoir à mon avis.

Le cache-coeur n'était pas à proprement parler une couture difficile mais il y a plusieurs pièces et quelques unes avec entoilage alors il suffit de bien suivre les instructions, d'y aller à son rythme et hop, le tour est joué ! J'avais fait la gaffe au magasin de regarder le mauvais tableau des mesures... J'ai regardé celui du vêtement fini. Et ce qui devait arriver arrivât : trop petit ! heureusement que j'avais fait une toile avec un autre tissu (qui m'ira dans quelques temps, si tout va bien) ; j'ai donc agrandi comme je le pouvais ce patron. Je pense que le résultat est plutôt probant, même si, bien évidemment, moi je ne vois que les défauts !

Pour finir, je me suis fait un haut en dentelle rouge ; tout d'abord parce que le cache-coeur était tout de même encore trop petit au niveau de la poitrine et parce qu'il fallait mettre une touche de couleur sexy sous ledit cache-coeur. J'avais ce morceau de dentelle chez moi depuis plusieurs mois et il m'appelait depuis longtemps. Je pense qu'il est ravi de sa condition maintenant... Le patron c'est le Texana de Blank Slate Patterns, une marque en qui j'ai confiance et que je connais bien. Les modificiations ont été faites et pas de toile requise. Je ne le montre pas en entier car la dentelle ne laisse pas vraiment place à la supposition !

Je vous laisse voir ma tenue, en espérant qu'elle vous ravisse autant que moi : 


 



 

 












Ma Michaela aux hirondelles

Quand Sophie de Sophie Denys Couture (voir son site ) m'a demandé si je voulais promouvoir son second patron (j'avais testé son premier patron sous cette marque, vous trouverez l'article sur Kosima et la double récidive ), j'ai tout de suite dit oui! J'apprécie beaucoup Sophie (je vous invite à la lire sur son site et sur son blog), et je trouve ses patrons vraiment top. J'ai donc été honorée et ravie qu'elle me le demande.
J'ai donc imprimé le patron et regardé les explications, qui sont toujours très claires, c'est vraiment appréciable. Sans compter les schémas qui permettent d'être sûre de faire comme il faut (avis aux débutantes ou aux moins débutantes mais peu sûres d'elles). J'ai décidé de le faire dans un tissu bleu foncé assez fluide, tel que préconisé par Sophie, mais néanmoins ayant une bonne tenue. 
Je voulais ma Michaela assez sobre, les volants donnant déjà la petite note de folie. Il est vrai que j'avais déjà un planning assez chargé mais je me suis mise quelques jours plus tard à la coudre. 
Ce n'est pas une couture difficile, bien au contraire, et les pièces s'assemblent au millimètre, c'est aussi ce que j'apprécie de cette marque de patrons. Tout est pensé pour bien faire, notamment les ourlets plus longs pour le bas. C'est bête mais ça compte ! Par contre, je descendrai la pince de poitrine sur une prochaine réalisation de ce patron car je la trouve trop haute. Ça ne choque pas plus que ça, mais moi ça me dérange !

Ce que j'aime de ce modèle c'est le col u parfait qui fait un si joli décolleté et une très belle finition. C'est un point commun avec son premier patron, le Kosima. La parementure pourrait être plus large à mon avis mais ce n'est qu'une question de goût. Je trouve que la blouse est seyante peu importe la morphologie. Quant au/s volant/s, je n'étais pas très sûre au début mais je trouve cela sympa. Je serais curieuse de voir le résultat avec deux volants, je n'ai pas osé tenter le coup !

Une fois Michaela cousue, Miss Poisse était de retour sur la scène! Une infection m'a faite ressembler à un demi-hamster ! J'avais la joue gauche complètement enflée, impossible donc de faire des photos ! Je ne suis pas du genre à faire des photos sans visage, je trouve que ça enlève quelque chose.... J'ai donc dû attendre patiemment de re-ressembler à une personne ''normale'' et j'avais donc prévu de les prendre hier. ''J'avais'' vous indique donc que cela n'a pas été le cas... Bingo ! 
Miss Poisse épisode II : hier j'ai pris les photos de la tenue que j'ai cousue pour mon partenariat avec Fabricville (prochain article) et vers la fin j'ai pété le ''bras'' qui me sert à me prendre en photo... En plus, je l'avais acheté la veille parce que j'avais pété celui qui me servait depuis le début... Poisse quand tu nous tiens... Je me retrouve donc à publier des photos de Michaela avec un selfie stick. Grrrrr de grrrrr ! Je n'aime pas ce genre de photos, obligée de tenir la barre pour prendre des photos donc la pose est moins naturelle, et puis des plis se forment sur les vêtements c'est très désagréable. Et comme je suis du genre à prendre 165 photos pour finir par en choisir 6 à publier (véridique, c'est le cas pour la tenue du prochain article, je ne vous mens pas !), et bien bobo le bras !

Après avoir pris les photos, je me suis rendue compte que ma Michaela était assez terne en bleu foncé uni. 


 



J'ai donc décidé de l'égayer avec un motif. Bon, je vous passe toutes les pérégrinations mentales pour trouver LE motif qui soit simple mais qui reste assez classe. J'ai tout d'abord pensé à une plume mais j'avais pas une semaine... Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai ensuite réalisé qu'une hirondelle serait parfaite! Donc, je trouve le motif sur une fringue, le reporte sur un bouchon de liège (j'avais utilisé une gomme la première fois, ça marche super bien)  et en route, mauvaise troupe, je tamponne, je tamponne.


Je suis assez fière de moi et bien contente de mon travail ! Il y a beaucoup d'amour dans cette blouse-là ! Voici donc ma Michaela :



 













samedi 1 décembre 2018

Mon Traverse Tee anthracite

Ce patron est un chouchou d'une de mes designers chouchous : le Traverse Tee de George + Ginger. Malheureusement pour celles qui seraient intéressées par ce haut, le patron a été retiré de la collection de patrons de G+G. Pourquoi ? Je ne sais pas car je trouve qu'elle a laissé des patrons beaucoup moins bien sur le site mais bon, qui suis-je pour juger ?
Bref, c'est un patron hyper simple, qui se fait en deux temps trois mouvement. Malgré l'apparente complexité du patron, il n'y a qu'un avant, un dos, ainsi que les bandes poignets et taille. On coupe, on coud à la surjeteuse et hop, un haut pour la soirée!
Un beau jersey anthracite, tellement doux, un bonheur à porter. Zéro difficulté pour ce haut. Ce patron est un vieux patron et s'arrête donc à la taille 2X (je précise je mets un 4X/5X dans ses ''nouveaux'' patrons) et bien qu'il mette légèrement trop en valeur quelques bourrelets je trouve néanmoins qu'il me va bien. Et plus important encore : je me sens super bien quand je le porte. Avec cette épaule dégagée, il fait un petit peu sexy et j'adore ça (j'avoue que je trouve mes épaules assez jolies... et même pas honte) !
Je pense que j'ai déjà LE tissu pour mon prochain !
Allez, place au défilé !





Laurel - les origines...

Avec un titre comme ça c'est sûr que vous allez vous poser la question  : a-t-elle quelque chose à voir dans l'histoire de ce patro...